Dans ces temps ou le rugby s’internationalise, Les Gargoyles n’échappent pas à la règle et pas moins de 5 nationalités associent leur force sur le pré ce Samedi pour défier Datchworth. La contrepartie, c’est que vous avez le droit à un compte-rendu en Français !

4 Octobre / Hackney 2’s – Datchworth 2’s, Shaun nous avait bien préparé, les consignes étaient claires, une nouvelles très grosse performance, même en l’absence du leader, était exigée …

L’automne est la, 15 degrés, du vent et de la pluie, les avants se lèchent les babines … le problème c’est qu’il en fallait de la salive pour arriver jusqu'à Datchworth, pas moins d’une heure et demi et 4 rotations du seul taxi de Knebworth pour rejoindre le terrain. Mick est la (l’une des plus belle prise de la saison aux Gogs), il piaffe d’impatience, les cônes et ateliers d’échauffement sont disposés sur la plus belle pelouse de la ligue… Hélas, on est tellement en retard qu’on n’en profitera même pas.
Quelques explications et ajustements sont nécessaires pour optimiser les phases de conquêtes pendant que les arrières aiguisent leurs lignes de courses, ces 2 compartiments du jeu s’avèreront essentiel.
Laissez moi vous rappeler que Datchworth a été promu avec nous l’an passé et qu’ils nous avaient battu 2 fois, l’ambiance était donc à la rébellion.

Le moment tant attendu du coup d’envoi … ce n’est pas notre spécialité, trois ballons tombés ces trois derniers matchs, essayons de faire mieux.
Le ballon ne franchissant pas la ligne des 40m, les avants d’Hackney s’avancent fièrement vers la première mêlée du match. Point très positif la semaine passée, il est très clair dès le premier affrontement qu’il n’en sera pas de même cette fois-ci. Personne ne prenant vraiment l’avantage, il en faudra 8 et un changement de main pour que les hostilités commencent. Hélas pour les velléités offensives de nos adversaires du jour, nos troisièmes lignes et nos centres ne sont pas restés aux vestiaires ! Apres quelques phases et quelques placages dévastateurs, ce qui devait arriver arriva. Sur un ballon tombé, Rob mets la main sur le cuir et transmet rapidement à Mike, sur un beau décalage il sert Carl qui se fait la belle. Et oui ! Sur le deuxième ballon touché par notre nouveau centre/ailier des terres australes, il inscrit un essai de 50m en effaçant pas moins de 4 joueurs.
5-0
Un échange incessant et plutôt brutal entre les 2 paquets d’avant occupera la majeur partie de ce premier acte, Datchworth qui malgré un gros volume de jeu n’arrive pas a trouver de solution, commence a taper par dessus pour mettre nos trois-quarts sous pression. Un très beau travail collectif de Joe, Carl et Charlie permet de repousser le danger. La conjugaison de ce gros travail défensif et de cette pression au pied a fini par porter ses fruits. Confusion ou panique, dans nos propres 22m Mike décide de botter et réussi l’inimaginable… Nous concédons une touche sur nos 5m … grosse bourrasque ou grosse cagade, je vous laisse décider…
La touche n’étant pas un problème aujourd’hui (je ne sais même pas si Dave a laissé un ballon a leur premier sauteur) l’erreur et vite corrigée et nous nous retrouvons en phase offensive au centre du terrain. C’est à cet instant précis que notre flanker décide de lui aussi se joindre a la fête en envoyant un missile directement en touche, hélas on était loin de nos 22... Il est temps de resserrer les boulons et de remettre les choses à l’endroit.
Phases après phases, avec beaucoup de patience et d’abnégation, notre condition physique supérieure commence à s’exprimer, nos avants concluent cette mi-temps de la plus belle des façons, après avoir pilonné au près sur quelques 20m, les arrières avaient besoin de se dégourdir les jambes et prirent la poudre d’escampette coté gauche, quelques bon placages ralentirent nos ardeurs mais c’était sans compter sur Alex, Sam, Jack et Carl qui nous ont fait un numéro d’équilibriste sur la ligne de touche en se faisant des passes dans la défense pour aller marquer en coin, peut-être le plus bel essai de la saison. Hélas la météo ne s’améliore pas et les bourrasques se jouent de notre buteur Matt « 100% » Hanton.
10-0
Piqués au vif, le XV de Datchworth ne compte pas en rester là, coup de boutoir après coup de boutoir, nous sommes acculés dans nos 22m, comprenant que ca ne passera pas au large, et compte tenu de leur avantage de poids devant, une très longue série de départ au raz nous fait beaucoup de mal, tel des guerriers défendant leur territoire, nos avants, arc-boutés comme des beaux diables n’autoriseront pas laisser-passer.
Les ailiers finiront le boulot en les poussant en touche sur le coup de sifflet libérateur de l’arbitre.

Mi-temps

Comme chaque semaine, le discours de la mi-temps est très positif, principalement technique, chacun prends sa dose de rafraichissement et d’information avant de retourner au combat.

Il est clair qu’en marquant vite on se faciliterait la tache, à la faveur d’efforts incessants de notre troisième ligne nous remettons la main sur le ballon et campons dans leur 22m. Une fois de plus notre patience sera récompensée, un maul écroulé de manière illégale nous donne une pénalité face aux poteaux, c’est trop beau ! Leurs avants mettent beaucoup trop de temps a se relever, les arrières pensent que l’on va prendre les points. Que nenni ! Rob a très bien lu la situation, malgré ses cris qui auraient du alerter les trois quarts adverses, Matt lui transmet cette pénalité vite jouée, il trouve Dan d’une belle ogive qui s’en va plonger dans l’en but.
Hanton règle la mire
17-0

30 minutes à jouer, un banc tout frais, il est temps de faire rentrer Matt P, Franck C et Matt A. La frustration et la défaite en vue, les avants adverses commencent à oublier leur passion pour l’ovalie et s’imagine plutôt sur un ring. La discipline et l’envie de finir cette belle performance a 15 sera plus forte (ce n’est pas l’envie qui manquait diront certain).
Une fois de plus, entre 2 crochets manqués, leurs avants nous pilonnent copieusement. Un peu juste physiquement et un peu isolés nous réussiront à gratter autant de ballon en 10 minutes que depuis le début du match. Fidèles à leur tactique, ils se débarrassent du ballon au pied sans autres solutions. Leur numéro 10, qui avait une bonne botte, trouve une belle touche juste devant nos 22m, nos arrières en confiance et avec de l’énergie a revendre décident de jouer vite mais se font coincer par une très bonne montée offensive. Une fois de plus nous concédons une touche dans nos 22m avec moins de 5 minutes à jouer.
Dave, magistral toute l’après-midi, ira de nouveau chercher le ballon dans les mains adverses et tous les avants se remettent au boulot pour nous donner de l’air, un beau maul d’une quinzaine de mètres est récompensé d’une pénalité qu’Eldon, rentré quelques minutes auparavant (pas de soirée, sur le terrain !) se fait un plaisir de botter dans leur 22m. Notre désormais spécialité de ballon porté porte une nouvelle fois ses fruits et c’est Dan qui fait les vendages avec une deuxième marque pour la journée.
Rob passe la transformation
24-0

4 sur 4, 127 points marqués pour 24 encaissés, nous ne pouvons plus nous cacher et sommes devenu l’épouvantail de cette ligue.

L’homme du match est Alex B pour avoir couru plus que tout le monde et plaqué des avants bien plus gros que lui sans relâche, tout cela récompensé par un des plus bel essai cette saison, Bravo !
Mentions spéciales pour Carl qui a fait ses débuts pour Hackney, et de quelle manière ! Et pour Dan pour avoir joué 80 minutes demi de mêlée, marqué 2 essais et prouvé qu’il était indispensable à cette équipe.